Administratif

Quelles sont les lettres présentes sur les plaques d’immatriculation ?

Les plaques d’immatriculation sont des numérotations inscrites sur les véhicules à deux ou trois roues. Et ce, dans le but d’identifier d’une part la moto et d’autre part son propriétaire. Cependant, quelles sont les lettres autorisées pour une plaque d’immatriculation ?

La formation des plaques d’immatriculation

Le numéro de plaque est attribué de manière automatique par un système totalement informatisé. Ainsi, un numéro se forme par deux lettres suivies d’un tiret, trois chiffres suivis d’un tiret et enfin deux lettres. En conséquence, il existe 26 possibilités pour écrire la première lettre du numéro, c’est-à-dire, passer de A à Z. Il en est de même pour la deuxième lettre.

A voir aussi : Comment bloquer la vente d'un véhicule ?

Pour ce qui est du premier chiffre, il existe 10 possibilités allant du 0 au 9. Ainsi de suite, pour chacun des trois autres chiffres. Quant à la première lettre de la dernière série, soit la troisième lettre du numéro, il existe également 26 possibilités. Il en est de même pour la quatrième lettre du numéro.

A lire également : Quelle date d’immatriculation pour mon véhicule ?

A cet effet, vous pouvez avoir AA-001-AA, qui est le tout premier numéro attribué à la première voiture immatriculée. Le second numéro était AA-002-AA. De ce fait, il nécessite d’attribuer la dernière suite de chiffres, soit 999 avant de passer à une nouvelle série.

Les lettres interdites

Si la législation admet le principe de numérotation ci-dessus énuméré, elle interdit néanmoins l’usage de certaines lettres. De ce fait, ces interdictions sont : mises en places pour limiter certaines failles du système SIV. Pour donc éviter de rencontrer des obstacles liés au traitement des données, les voyelles I, O, U, sont : interdites d’utilisation. Ainsi, pour justifier cet état de choses, la lettre I pourrait se confondre au chiffre 1. Et la lettre O peut se confondre facilement au chiffre 0. Enfin, la lettre U peut être : assimilée à la lettre V.

En outre, les lettres SS aussi sont interdites sur les plaques d’immatriculation. Ceci est lié au fait que ces lettres sont restées imprimées dans la mémoire de la population française. En effet, elles font référence aux principales organisations d’Adolf Hitler au cours de la deuxième guerre mondiale.

Le rôle des plaques d’immatriculation

Immatriculer une plaque, c’est la personnaliser. C’est en effet la rattacher au propriétaire de véhicule. Cependant, rappelons que la lettre F inscrite dans l’angle gauche de votre plaque, fait référence à la ville de France. Quant aux chiffres, inscrits à l’angle droit, ils correspondent au numéro de département. De ce fait, lorsque vous êtes en infraction, grâce à votre numéro d’immatriculation, vous pouvez facilement vous faire appréhender. Aussi, chaque plaque est : dotée d’un système de traçabilité inscrit à son dos. Ainsi, votre véhicule peut être vite récupéré même s’il a été volé.