Sign in / Join
Comment pouvez-vous améliorer votre demarrage en cote

Comment pouvez-vous améliorer votre demarrage en cote ?

Même si le démarrage en côte ne fait pas partie des manœuvres exigées par l'examinateur lors de l'examen pratique, vous devez néanmoins maîtriser cette opération avant de prendre la route. La raison est simple : toutes les routes publiques ne sont pas plates. Suivez notre guide pour savoir comment améliorer votre démarrage en cote.

Faire démarrer sa voiture en côte

Comme pour le rétrogradage, le démarrage en côte requiert une bonne utilisation des pédales d'embrayage, d'accélérateur, de frein et, dans certains cas, du frein à main. Il est important de savoir que l'utilisation du frein à main est une option à choisir ou non lors des démarrages en côte. C'est précisément là que réside la différence entre les deux méthodes de démarrage en côte.

A lire en complément : Comment enlever rapidement et efficacement les rayures sur le plastique d'un pare-choc de voiture

Il y a donc deux façons différentes d'effectuer la manœuvre : recourir au frein à main et ne pas utiliser le frein à main. Chaque technique est employée selon le niveau d'inclinaison de la pente.

Démarrage avec le frein à main

Il est primordial d'utiliser le frein à main pour garder le contrôle total du véhicule, en particulier sur les pentes raides.

A découvrir également : Dépasser la limite de vitesse en France : conséquences de la mise en fourrière

Lorsque la voiture est à l'arrêt, tirez la poignée du frein à main, en veillant à ne pas actionner le bouton de pression. Cela bloquera les roues jusqu'à l'étape suivante. Pour mettre le véhicule en première vitesse, il vous faudra désengager complètement l'embrayage (en le poussant vers l'intérieur). Cela permet au frein à main de mieux fonctionner.

Vous devrez ensuite débrayer progressivement (retirer le pied de la pédale d'embrayage), enfoncer et appuyez sur la pédale d'accélérateur jusqu'à atteindre le point de glissement. La voiture va trembler et la partie avant se lèvera de façon lente.

Le frein à main peut alors être relâché et l'accélération appliquée pour démarrer le véhicule. A ce stade, le point de patinage doit être maintenu pendant environ 3 secondes. Cela signifie que les positions des pédales d'embrayage et d'accélérateur doivent être verrouillées à ce point.

Enfin, l'embrayage doit être complètement désengagé. Si ces étapes sont effectuées dans l'ordre, il n'y a pas de risque de calage car vous n’aurez pas commis de faux pas.

Démarrage sans frein à main

Le démarrage en côte ne nécessite pas l'utilisation du frein à main, sauf si la côte est raide. Cependant, il demeure essentiel de trouver le bon point de patinage. Vu que le frein de stationnement qui arrête le véhicule n'est pas activé, il faut donc réaliser une synchronisation de la pédale d'accélérateur et du mouvement de l'embrayage pour éviter de reculer.

Afin d’éviter au véhicule de reculer, vous devrez appuyer sur la pédale de frein. Tout en continuant à appuyer sur la pédale de frein, débrayez et passez à la première vitesse.

Relâchez lentement l'embrayage jusqu'à ce que la voiture émette des vibrations. C’est le signe que vous avez atteint le point de patinage. Par la suite, relâchez progressivement votre pied du frein. Si le point de patinage est atteint, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, car le véhicule s'arrêtera à ce moment.

Comment pouvez-vous améliorer votre demarrage en cote

Accélérez et démarrez le véhicule, en maintenant le point de patinage durant 2 à 4 secondes. Ensuite, vous devez relâcher complètement l'embrayage et accélérer.

Le démarrage en côte selon le type de frein à main

Aujourd'hui, un nombre croissant de voitures ne sont plus équipées d'une poignée de frein à main classique. Celle-ci est remplacée par des mécanismes considérés comme plus sûrs et plus pratiques pour le conducteur

  • Les freins à main qui sont activés quand vous appuyez sur la pédale de frein. Un léger clic vous permet de savoir que le frein à main est enclenché.
  • Les freins à main électriques : il en existe deux types, l'un est actionné par la pression d'un bouton et l'autre par la traction d'un levier. Ce frein est installé au même endroit que le frein à main classique.

Le principal avantage des véhicules équipés de ce système est que le conducteur n'a pas besoin d'actionner le frein à main pour démarrer en côte. Dès que la voiture s'arrête, le frein à main est automatiquement activé. Afin de bloquer complètement les roues, on peut appuyer sur la pédale de frein pour renforcer l’immobilisation de la voiture.

Au démarrage du véhicule, le frein à main électrique se desserre progressivement. Vous pouvez alors avancer avec les pédales d'accélérateur et de frein.

Concernant les voitures à transmission automatique, la position "P" de la boite de vitesses correspond au frein à main. Lorsque le levier de vitesses est dans cette position, il est possible de retirer votre pied de la pédale de frein et faire avancer la voiture.

Pour éviter de caler pendant le démarrage en côte

Que l'on commence sur une pente ou sur un terrain plat, c'est une situation que la plupart des automobilistes redoutent.

Pour le démarrage en côte, il n'est pas difficile d'éviter le calage si vous suivez bien les conseils prodigués. Comme mentionné plus haut, si vous confondez les mouvements, vous pouvez caler, c'est-à-dire que le moteur, une fois mis en marche, peut s'arrêter soudainement. Si cela se produit, la seule solution consiste à redémarrer et répéter la procédure de démarrage en côte.

Pour éviter de faire marche arrière lorsque les freins sont relâchés

Faire marche arrière en montant une côte peut être très dangereux, surtout s'il y a d'autres voitures derrière. Les risques de collision sont souvent considérables et inévitables, sauf si vous savez utiliser agir rapidement avec le frein à main.

Cependant, pour éviter cela, il est recommandé de soulever le pied de la pédale d'embrayage lorsque vous embrayez, après avoir maintenu le point de patinage.

Les erreurs courantes à éviter lors du démarrage en côte

Le démarrage en côte est un vrai défi pour de nombreux conducteurs, mais il ne doit pas être une source d'anxiété. Pourtant, certains automobilistes commettent des erreurs courantes qui peuvent entraîner des problèmes de sécurité sur la route. Voici quelques-unes des erreurs les plus courantes à éviter lors du démarrage en côte.

Il peut sembler logique de relâcher le frein dès que vous avez trouvé votre point de patinage, mais cela peut entraîner une perte soudaine d'élan et un recul lorsque vous êtes en montée.

Les excès d'accélération sont souvent liés à une mauvaise gestion du point de patinage et peuvent avoir comme conséquence immédiate un calage brutal pouvant endommager vos pneus ou laisser votre véhicule exposé aux risques accidentels.

Omettre d'utiliser correctement le frein à main lors du démarrage en côte peut faire reculer brusquement votre voiture avant même que vous ayez eu l'occasion d'embrayer efficacement.

Si vous voulez réussir votre démarrage en côte sans difficulté ni danger potentiel pour autrui, assurez-vous simplement :

• d'avoir suffisamment appris comment doser les pédales,
• d'être bien concentré(e) et détendu(e),
• de savoir utiliser votre frein à main et de bien maîtriser les différentes phases du démarrage en côte.

Cela vous permettra de partir sans difficulté, tout en garantissant la sécurité des autres usagers.

Les astuces pour réussir son démarrage en côte dès le premier coup

Maintenant que nous avons vu les erreurs les plus courantes à éviter lors du démarrage en côte, voici quelques astuces pour vous aider à réussir dès le premier coup.

La première chose à faire est de bien choisir votre position de départ. Si possible, placez-vous dans une position qui vous permettra d'avoir une bonne visibilité et un bon angle pour négocier la pente. Veillez à bien régler vos rétroviseurs et votre siège afin d'être parfaitement installé.

Il faut bien doser l'embrayage et l'accélérateur. Pour cela, essayez de trouver le point de patinage sans appuyer trop fort sur l'accélérateur mais en donnant suffisamment d'élan au véhicule pour qu'il ne recule pas. Quand vous avez trouvé ce point précis où la voiture commence à avancer doucement sans caler ni partir brusquement en avant, maintenez-le avec constance tout au long du processus.

Une autre astuce consiste simplement à retenir légèrement la voiture avec le frein avant le démarrage (en relâchant quand même progressivement celui-ci) : cela peut faciliter grandement la tâche lorsque vous êtes face à une forte inclinaison ou un revêtement glissant, par exemple.

N'oubliez pas non plus de surveiller attentivement votre environnement immédiat pendant toute cette opération délicate : vérifiez que personne ne s'approche dangereusement près derrière ou devant vous afin d'éviter tout accident potentiellement grave.

Prenez confiance en vous et laissez-vous guider par votre instinct : plus vous pratiquerez cette technique, plus elle deviendra naturelle et facile à exécuter.

En suivant ces quelques astuces simples, vous serez bientôt capable de réussir vos démarrages en côte dès le premier coup, sans stress ni danger pour vous ou les autres usagers de la route.