Sign in / Join
Dépasser la limite de vitesse en France : conséquences de la mise en fourrière

Dépasser la limite de vitesse en France : conséquences de la mise en fourrière

Le non-respect de la vitesse autorisée au volant en France peut avoir de graves conséquences, notamment la mise en fourrière du véhicule. Cette sanction sévère a pour but de dissuader les conducteurs de dépasser la limite de vitesse affichée et d'assurer leur sécurité sur la voie publique. Il est important de connaître les limitations de vitesse en France et les sanctions potentielles en cas d'infraction.

Limites de vitesse en France 

Les limites de vitesse maximales pour les véhicules circulant sur les routes françaises varient en fonction du type de route, de l'heure de la journée et du type de véhicule. Sur les autoroutes, les voitures sans remorque sont autorisées à rouler à 130 km/h  le jour et à 110 km/h la nuit. Cette limite est abaissée en cas de pluie ou de brouillard. La règle générale pour toutes les autoroutes est que s'il y a deux voies dans une direction, les voitures doivent rester sur la voie de droite, sauf si elles dépassent une autre voiture. La voie de gauche est réservée au trafic plus rapide. En général, les villes limitent la vitesse à 50 km/h, mais cela peut varier entre 30 et 50 km/h.

A voir aussi : Comment pouvez-vous améliorer votre demarrage en cote ?

Sanctions de la mise en fourrière 

Il est important de savoir que le non-respect des limitations de vitesse en France peut entraîner des sanctions très sévères. Si un conducteur dépasse des seuils spécifiques par rapport à la limite de vitesse affichée, généralement de plus de 40 km/h, il risque de se voir infliger une peine de mise en fourrière, c'est-à-dire que son véhicule lui sera retiré pour une durée pouvant aller jusqu'à trois mois. Si vous êtes dans ce cas, pour contacter votre fourrière cliquez ici. En outre, cette infraction peut entraîner une amende allant jusqu'à 450 euros et un retrait de points sur le permis de conduire, en fonction du dépassement de la limite de vitesse. De même, si une personne accumule 12 points ou plus en l'espace de deux ans, son permis sera également suspendu pendant six mois ou plus, même si elle n'a pas été prise en flagrant délit d'excès de vitesse.  

En conclusion, il est important pour les conducteurs voyageant en France de comprendre à la fois les limitations de vitesse et les conséquences potentielles d'une infraction à ces lois. La conduite à plus de 130 km/h peut entraîner des sanctions graves, telles que la mise en fourrière de votre véhicule et des amendes élevées, en fonction de l'excès de vitesse constaté par les agents chargés de l'application de la loi qui patrouillent sur la voie publique.

A découvrir également : C’est quoi AMG chez Mercedes ?