Sign in / Join

Phares xénon : comment fonctionnent les phares au xénon ?

Il existe une catégorie de phare assez spéciale différent des phares halogène classique. Ce sont les phares designer par l’appellation de phare au xénon. Tout comme les phares classiques, elles éclairent la route. Toutefois, elles ont la particularité d’être plus puissante et produire une lumière bleutée. Mais, comment fonctionne ce type de phare dans les faits ? Quelles autres informations peut-on fournir pour mieux renseigner sur la nature de ce type de phare ? Suivez la suite !

Qu’est-ce qu’un phare au xénon ?

Il est véridique que vous êtes présent ici pour savoir comment fonctionne les phares xénon. Toutefois, pour parfaitement comprendre le fonctionnement de ses phares, vous devez d’abord savoir ce qu’est un phare au xénon. C’est une étape importante et non négligeable. Suivez alors la suite.

A lire aussi : Quelle taille pour Varadero 125 ?

Avant toute chose, retenez que le xénon est un gaz noble. Ce gaz a été découvert et identifié par deux chimistes anglais. Leurs découvertes a eu lieu en 1898. Ensuite, le nom xénon en lui-même est d’origine grecque et signifie étranger. Cela se justifie notamment par le fait que ce gaz est un corps étrange présent en infime quantité dans l’air. C’est également le plus rare et le plus cher des gaz nombre. Bien évidemment, cette rareté n’est pas sans effet sur le coût des optiques.

Notez que le processus d’obtention de ce gaz est particulier. D’abord, il faut séparer l’azote de l’air de l’oxygène. Cela être possible grâce à une distillation. De cette distillation, coule un oxygène liquide. C’est cet oxygène qui contient en petite quantité du xénon. Ensuite, une seconde distillation a également lieu. Celle-ci vient clore le processus de production du gaz. Grâce à elle, le xénon est isolé puis récupère à l’état liquide. 

A découvrir également : Quelle 3008 choisir en 2022 ?

Comment fonctionnent les phares à xénon ?

Maintenant, que vous savez ce qu’est un phare au xénon, il est temps de présenter son fonctionnement. Les phares au xénon fonctionnent grâce à une ampoule xénon qualifié de lampe à décharge. Celle-ci est trois fois plus puissante que les ampoules halogènes et consomme moins. Son principe de fonctionnement est le même que celui d’un tube au néon. L’ampoule est constituée de deux électrodes contenues dans un verre contenant du xénon. Afin d’exercer son rôle, le xénon a besoin d’un courant de grande intensité. 

Plus précisément, une tension de plus de 25 000 volts devra être appliquée entre les deux électrodes. Celui-ci permettra d’émettre une lumière blanche qui est assez bleutée. Bien évidemment, tout ça peut sembler illogique voir irréaliste surtout qu’on l’on estime que ce sont plus de 25 000 volts qui sont utilisés. Toutefois, cela est bel et bien possible et ceci grâce au ballast. En effet, le ballast joue un rôle de transformateur. Il permet de faire passer la tension de 12 V à moins 20 000 V au moment de l’allumage du phare puis le maintient à environ 85 V en utilisation.

Un autre point de fonctionnement de cette lampe est le correcteur d’assiette. Celui-ci est nécessaire à cause de l’intensité dégagée par la lumière xénon. Celles-ci sont : si importantes qu’elle doit être parfaitement maîtrisée pour ne pas éblouir les conducteurs en sens inverse. Pour cela, le correcteur d’assiette est indispensable. Celui-ci effectue tout seul les réglages de la molette de hauteur des phares. Ainsi, vos phares n’éblouiront pas les conducteurs en face. Un second point essentiel dans le fonctionnement de ses lampes est le système de nettoyage du verre du bloc optique. Il est très important, car les salissures détournent l’orientation des faisceaux d’éclairage et entraînent par conséquent des défauts de fonctionnement. 

Que faire en cas de défaillance de lampe xénon

En note de fin, sachez que lorsque la lampe xénon est défaillante cela peut venir soit de la lampe à décharge soit du ballast. De plus, au regard de la tension qui y circule et du risque d’électrocutions, il faut se rapprocher d’un professionnel pour le changement. C’est l’alternative la plus sécurisée. Celui-ci outre le changement effectuera les nouveaux réglages du correcteur d’assiettes grâce à la valise des garagistes dont il dispose. Enfin, les phares neufs sont extrêmement onéreux. Ceux d’occasion peuvent donc vous sauver la mise si vous le désirez.